06 02 55 18 36
Se comprendre, se transformer, s'épanouir ! REJOINS LE GROUPE PRIVÉ
06 02 55 18 36
Se comprendre, se transformer, s'épanouir ! REJOINS LE GROUPE PRIVÉ

La blessure d’abandon

Eveil de la blessure : Entre la naissance à 3 ans. Eveillée par le parent du sexe opposé : parent distant , renfermé, absent, peu présent, pas assez autoritaire, décès du parent. L’enfant ne s’est pas senti soutenu et a manqué de « nourriture affective ».

Ressentis de la personne : La personne se sent délaissée, abandonnée. On retrouve souvent un cocktail rejet/abandon.

Le manque affectif déclenche le masque du dépendant : La personne a besoin du soutien des autres, recherche de l’attention, de la reconnaissance et de l’amour des autres. Elle est plus encline que d’autres à devenir une « victime », c’est souvent une personne avec beaucoup de problèmes ou qui a des soucis de santé. La personne a donc besoin que l’on s’occupe d’elle. Elle a tendance à tout dramatiser pour rechercher l’attention de l’autre.

Attitudes et comportements du dépendant:

Est en quête constante du soutien et de l’approbation des autres
Difficile pour la personne de fonctionner seule, cherche à attirer l’attention
Dramatise beaucoup
Fluctuation de l’humeur
Difficulté à accepter le « non » de la part d’autrui
Principale peur la solitude, être sans personne
Personnalité du dépendant : La personne aime se faire complimenter, être admirée. C’est une personne à tendance lunatique avec des variations d’humeur sans raison. Elle vit la tristesse de manière intense. Les abandonnés n’arrivent pas à être eux-mêmes, ils abandonnent leurs projets, ont tendance à ne pas aller au bout des choses. La personne demande souvent l’avis des autres, leur opinion, des conseils sans forcément les appliquer. Elle cherche du soutien et peut passer pour une paresseuse. Elle n’arrive pas à être seule et a besoin des autres. Elle n’accepte pas le refus, le non et peut utiliser le chantage affectif. C’est une personne qui a du mal à quitter les endroits, les gens. La personne dont la blessure d’âme de type « abandonné » n’aime pas ou a peur de l’autorité car elle ne reçoit pas de compassion de la part de cette personne. Elle peut se montrer chaleureuse, pleure facilement, elle parle d’elle ou accuse les autres ne de pas les écouter , d’être assez présents. C’est une personne qui s’attache assez facilement aux autres, elle est facilement jalouse, avec la peur que l’on préfère une autre personne. En vieillissant, elle est de plus en plus angoissée à l’idée d’être seule. Elle a peur de la mort, elle a une libido qui peut s’accentuer lorsqu’elle se retrouve dans une recherche de pulsion de vie.

Caractéristiques physiques du Dépendant : corps qui manque de tonus, long et mince, qui s’affaisse vers l’avant. Epaules tombantes. Dos courbé. Parties du corps tombantes ou flasques ou situées plus basses que la norme (exemple : des fesses basses). Grands yeux tristes qui attirent le regard. Voix d’enfant. Posture : la personne a tendance à s’appuyer contre les murs.

Alimentation : Tendance à la boulimie, a beaucoup manger pour combler un manque affectif, pour combler le vide, elle mange lentement.

Pathologies possibles : boulimie, agoraphobie,asthme, problèmes digestifs, myopie, dépression, migraines, maladies rare, incurables, hystérie.

Comportements pathologiques possibles: scarifications, TS, menaces de suicide pour attirer l’attention, chantages affectifs.

Comment identifier la blessure ?

La personne a tendance à chercher sans cesse de l’aide et l’attention des autres
Personne qui dramatise chaque problème, même les petits
A peur de la solitude
Evite ou retarde les séparations, en parlant beaucoup par exemple
En veut aux autres de la « laisser tomber »
Accepte difficilement le refus et à tendance à insister
Personne hystérique
Peur de l’avenir et surtout d’y faire face seule
Pour la blessure de l’abandon, la voie de la guérison sera de prendre conscience de sa blessure et l’accepter. Pardonner aux autres et à soi-même d’avoir été abandonnée. Se donner le droit d’accepter d’abandonner et d’être abandonné. Ne pas chercher l’attention des autres. Se sentir bien en étant seule. Apprendre à vivre en se sentant bien dans les moments de solitude. Prendre confiance en soi.

Qu'est-ce que la relaxologie ?

À base de training autogène qui relève de l’auto-suggestion et de psychothérapie physiologique basée sur la méditation, la relaxologie a évolué ses techniques au fil des années. Désormais, vous pouvez bénéficier de tout un panel de méthodes afin de bien vous relaxer. Ces techniques comprennent la sophrologie pour une harmonisation des trois parties de votre corps : les émotions, le corps et le mental. À cela s’ajoute la méthode Vittoz qui vous aide à mieux contrôler votre cerveau. Concernant les pratiques physiques, il vous faudra réaliser des exercices de yoga et des travaux de respiration. Des sessions de taï-chi ou des séances de massage pourront également vous être prescrites. Vous noterez toutefois qu’il s’agit de techniques affinitaires. Ces dernières sont donc perçues comme des compléments de formation.

Inscris-toi à La Capsule Bien-être , ma newsletter hebdomadaire

Émotions, relaxologie, mindset, leadership, foi : profite chaque semaine de mes conseils d’experte et ta dose de réflexions, pour t'aider à faire de tes émotions, des alliés !


.

Leave a Reply

Je peux vous aider ?